logo-brevets-européens Crédits : EPO
05 avril 2016

Brevet européen : le Japon, n°3 des demandes de dépôt

 

Le classement 2015 de l’Office européen des brevets (OEB), rendu public en mars, place le Japon au 3ème rang pour le nombre de demandes de dépôt de brevet européen, derrière les Etats-Unis et l’Allemagne. Intérêt de ce brevet ? Une fois accordé par l’OEB, il est reconnu dans plus de 40 pays, peuplés au total de quelque 650 millions d’habitants.

Avec 21 426 demandes sur un total de 160 022 réceptionnées par l’OEB, le Japon représente 13 % des demandes de dépôt de brevet européen, devant la France (10 781) et les Pays-Bas (7 100). Les Etats-Unis sont largement en tête du classement, avec un total de 42 692 demandes, devant l’Allemagne (24 820 demandes). Les secteurs industriels où les entreprises japonaises ont déposé le plus de demandes de brevets sont :

les technologies médicales (4e), la communication numérique (4e), les technologies informatiques (2e), machinerie, équipement et énergie électriques (1er), les transports (2e).

En 2015, le Japon place 4 entreprises dans le Top 25 mondial des sociétés :

Toyota Motors en 13ème position avec 1 034 demandes

Sony en 16ème position avec 875

Panasonic en 19ème position avec 856

Canon en 23ème position avec 725

Le nombre de demandes des sociétés japonaises est toutefois en légère baisse par rapport à l’année précédente (22 118 demandes en 2014, soit -3 %).

On considère généralement que le nombre de brevets déposés constitue un indice permettant de mesurer l’innovation technologique et le respect de la propriété intellectuelle.

https://www.epo.org/annual-report2015