logo-brevets-européens Crédits : EPO
14 avril 2017

Le Japon se classe n°3 pour le nombre de demandes de dépôt de brevet européen

Avec un total de 21 007 brevets, le Japon se maintient en 2016 dans le trio de tête pour le nombre de demandes de dépôt de brevet européen, selon le classement 2016 de l’Office européen des brevets (OEB) rendu public en mars 2017.

Comme en 2015, le Japon se situe au 3ème rang, derrière les Etats-Unis (40 076) et l’Allemagne (25 086), preuve de la capacité d’innovation des entreprises japonaises et de leur intérêt pour le marché européen.
Le nombre de brevets déposés est en effet considéré comme un indice permettant de mesurer l’innovation technologique et le respect de la propriété intellectuelle. Une fois accordé par l’OEB, ce brevet est reconnu dans plus de 40 pays, peuplés au total de quelque 650 millions d’habitants.

Ce chiffre de 21 007 est quasiment stable comparé à l’année précédente (21 421 en 2015, soit -1,9%) et représente 13 % du nombre total de demandes de dépôt de brevet européen (159 353 en 2016 vs 160 022 en 2015 soit -0,4 %).

Même stabilité concernant les entreprises japonaises ayant déposé le plus de demandes de brevet. En 2016, le Japon place 4 entreprises dans le TOP 20 mondial des sociétés. Sony passe de la 16ème place en 2015 à la 13ème en 2016 avec 1 118 demandes (soit + 27,8 %).
Viennent ensuite : Toyota Motor, en 17ème position avec 870 demandes ;
Canon, qui passe de la 23ème position en 2015 à la 18ème du Top 20 en 2016 avec 756 demandes ; Panasonic à la 20ème place avec 719.

Au classement général par pays, la France est 4ème (comme en 2015) avec 10 486 demandes.

 

Source : https://www.epo.org/about-us/annual-reports-statistics/annual-report/2016.html