Shinkansen © DAJ
05 avril 2016

Quelle est la vitesse record jamais atteinte par un Shinkansen ?

La réputation du Shinkansen, qui a fêté son cinquantième anniversaire en 2014, n’est plus à faire. Le Train à Grande Vitesse japonais est un modèle d’excellence, régulièrement pris en exemple au niveau international.
La vitesse de circulation est la première caractéristique phare du Shinkansen : depuis mars 2013, celle-ci atteint 320 km/h sur certains tronçons. Les vitesses de croisière s’échelonnent de 240 à 275 km/h. Des prévisions de nouvelles rames circulant à 350 km/h sont actuellement à l’étude, les principaux enjeux étant la limitation du bruit et les distances de freinage.

La mise en service du Shinkansen en 1964 a fait du Japon un pionnier de la grande vitesse ferroviaire. Les rames du Shinkansen sont aujourd’hui mondialement reconnues pour leur confort, leur fiabilité et leur sécurité, ainsi que pour leur gestion des plus rigoureuses.
Véritable succès commercial, le Shinkansen a franchi le cap des 100 millions de passagers en moins de 3 ans après sa mise en service et du milliard en moins de 12 ans. Aujourd’hui, le Shinkansen transporte un million de personnes par jour.
En réduisant considérablement la durée des trajets, le Shinkansen a eu un effet bénéfique sur l’activité économique du Japon dans toutes les zones desservies.
Au-delà de la vitesse de circulation, les deux autres points forts faisant la réputation du Shinkansen sont le confort, quelle que soit la classe, et une grande ponctualité. A titre de comparaison, alors que les retards annuels cumulés des TGV français se comptent en plusieurs centaines de jours, ceux de l’ensemble des Shinkansen se comptent en minutes, voire en secondes les très bonnes années (alors que les Shinkansen sont beaucoup plus nombreux que les TGV).